Psychothérapie ou coaching ?

Psychothérapie ou coaching ? La question se pose. En fait, il existe des points communs entre les deux mais, en réalité, il s’agit de deux métiers fondamentalement différents et qui n’ont pas les mêmes modes d’actions. La différence se trouve dans le soin apporté. Pour mieux comprendre les grandes nuances sur ces deux termes, référez-vous au champ lexical utilisé. Un psychothérapeute parle de patient tandis qu’un coach parle de client. Il est important, dans ce cas, de savoir la vraie différence entre la psychothérapie et le coaching.

La spécificité historique entre la psychothérapie et le coaching.

La science de la psychothérapie consiste en général au soin apporté à l’âme. Cette méthodologie a connu son premier pas au 15ème siècle avec une grande évolution au 20ème siècle. L’idée générale est d’étudier l’attitude humaine notamment dans son état psychique, mais la thérapie existe en différentes formes. Il y a cent ans, un homme appelé « Sigmund Freud » invente la psychanalyse qui répand de la psychothérapie ou de la thérapie de l’âme par l’expression. En ce qui concerne le coaching, l’histoire est encore plus récente. Dans tous les sens, un coach est un conducteur, un guide et qui accompagne quelqu’un pour le mener où il le désire. L’explication est donc un peu claire et un coach peut se représenter dans divers milieux.

Le coaching a connu son succès dans le monde de l’entreprise dans les années 80. D’abord, il est destiné aux grands managers ou patrons, mais ensuite, il s’oriente et se démocratise vers tous les employés. Sur cette voie, vous retrouverez la notion de productivité et de compétitivité dans divers milieux tel que le professionnel et le sportif. Le coaching de vie est particulièrement une meilleure solution pour régler des problématiques habituelles dans la société actuelle comme le stress, l’anxiété, la crise de la quarantaine, le besoin de changement, la perte de confiance,… Sur cette page, vous trouverez encore plus d’infos.

Pourquoi opter pour la psychothérapie ?

Il est nécessaire de bien se poser la question pour savoir lequel choisir entre la psychothérapie et le coaching. Ainsi, c’est aussi important d’analyser la personne qui vient chercher de l’aide, de quoi elle veut vraiment ? Quels genres de situation peuvent arriver ? Si vous arrivez à faire la différence, vous savez très bien de quoi vous allez opter pour régler votre situation. Par exemple, vous pourrez vous tourner vers un psychothérapeute si vous avez une dépression, des pathologies type anorexie ou boulimie ou autres, des paniques ou des phobies. S

i vous avez aussi des passifs, des traumatismes, des TOC  ou des lourdes pathologies, une thérapie comportementale et cognitive sera également très intéressante. Ensuite, la psychothérapeute pourra vous indiquer d’autres partenaires pour continuer les soins médicaux. Il convient, dans ce cas, de bien déterminer ce que vous cherchez réellement en réalisant très bien les termes de processus et de raisonnement.

Quelles sont les raisons pour choisir le coaching ?

C’est clair qu’un psychothérapeute peut apporter de l’aide à la globalité de l’individu, mais un coach, quant à lui, va plutôt s’adresser à une personne qui veut du changement précis et ponctuel. Un coach de vie va cibler quelque chose de chez vous sans pouvoir remonter jusqu’à votre complexe. Si vous avez recours aussi à un coach, vous ne devez pas vous décrire comme quelqu’un de « tourmenté » ou « malade », mais plutôt une personne qui veut progresser, se dépasser ou régler un problème qui peut abîmer votre vie.

En réalité, tout est question de temporalité parce que le coaching part de votre situation actuelle en visant votre avenir. Le coach thérapeute vous demande ce qui vous empêche actuellement dans votre comportement d’avancer. Ainsi, comment est-ce qu’une situation devient meilleure pour vous et quels changements aimeriez-vous mettre en place pour réussir ? Le thérapeute coach est là pour vous accompagner afin de mener le combat et parcourir le chemin ensemble.